Les Rominets présentent...

08 juillet 2019

« Voilà c’est fini… »

Les filles viennent tout juste de partir en vacances chez Papi & Mamie pour 2 mois (ou presque).

Et on n’a pas pu s’empêcher de leur faire remarquer ces derniers temps tous les petits derniers moments du quotidien qu’elles étaient en train de vivre : « dernier jour de centre de loisirs » ; « dernière fête de l’école à Joliot-Curie » ; « dernière fois où elles promenaient Cooky dans les rues de Bagnolet » ; « dernière nuit à partager dans cette chambre » ; « dernier bisou du soir et bisou du matin ici dans cette maison » ; « dernière fois où je les accompagnais jusqu'à l'école » etc la liste est longue.  Pourtant les mots ont beau sortir de nos bouches, ils ne s’impriment pas vraiment dans nos têtes… car on a du mal à réaliser mais c’est bien vrai, quand elles rentreront de vacances fin août, c’est dans notre nouvelle maison qu’elles poseront leurs valises.

Mais de ces derniers moments partagés, il y en a bien un qui est plus difficile que d’autres, celui du dernier jour en compagnie de leurs copines, et du dernier au revoir. Un déménagement c’est beaucoup de préoccupations pour les parents alors que pour les enfants la seule inquiétude qui vaille c’est : à nouvelle école, nouveaux amis. Le « je ne veux pas quitter mes copines », on l’a entendu quelques fois depuis qu’on leur a annoncé notre changement de maison, on a eu des bouderies et parfois des pleurs… Alors on en discute, on positive : « on va être bien ! », et on croise les doigts pour que la transition se passe tout en douceur. Car oui on sait que les enfants ont une capacité à se faire des nouveaux amis que nous autres, adultes, avons peut-être perdus en cours de route, mais en attendant ces amis-là aux yeux de nos Rominettes ont quelque chose d’unique, ils se connaissent pour la plupart depuis les bancs de maternelle, et ça c’est irremplaçable.

20F04084-3441-4310-8961-73D99DE913B0

Alors pour bien en profiter avant de se quitter et d’amorcer la descente des montagnes russes émotionnelles, elles ont eu un dimanche chacune pour inviter leurs amis à la maison, Tess à l’occasion de son anniversaire Pop Star Academy (je vous en ai parlé ici) et Lily pour un tournage de court-métrage et pique-nique improvisé, le film n’est pas terminé mais on espère pouvoir avoir les rushes de ce deuxième film (rappelez-vous en CM1 ils avaient déjà tourné « le tableau vert »).

Lily a enregistré précieusement les numéros de ses copines sur son tout nouveau portable (et oui nous avons capitulé un peu avant l'été), et Tess m’a fait promettre de conserver les téléphones des mamans de ses copines afin de ne pas perdre le contact… on ne sait jamais si elles retournent à Bagnolet un jour le temps d'un week-end, on pourra toujours organiser les retrouvailles !

8DED9E18-F782-495B-86A8-DFF509EA92BE 71983DFB-5115-4CAD-AEF2-C72EA1C945C3

Le mois dernier, nous avons fait les inscriptions à l’école et au collège, à cette occasion nous avons visité les établissements : « elles y seront bien ! » Le collège a été refait récemment (visité guidée ici), et le lundi 2 septembre sera dédié exclusivement à la rentrée des 6ème. L’an dernier, ils avaient fait une course d’orientation http://video.crdp.ac-versailles.fr, trop bien !

Tess, quant à elle, a eu la possibilité de passer un après-midi dans la classe de CE1 pour une mini adaptation avec les camarades qu’elle retrouvera donc l’année prochaine dans sa classe… quand nous sommes revenus la chercher à la récréation, elle était en pleine partie de Chat (nous, on s’est caché pour l’observer une peu), quand elle est montée en voiture elle nous a annoncé joyeusement qu’elle avait déjà trouvé « sa nouvelle meilleure amie » !

Elles sont donc un peu rassurées, nous aussi, et en attendant cette fameuse rentrée pleine de nouveautés, elles peuvent profiter pleinement de la trêve estivale !

Bonnes vacances les Rominette et bonnes vacances à vous aussi amis lecteurs du blog !

Posté par SophieRomi à 15:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 juin 2019

« Star Academy Kids… »

Le week-end dernier nous avons célébré le « faux » anniversaire de Tess avec ses camarades d’école, une répétition avant l’officiel soufflage de bougies en famille du mois d’août mais un évènement à ne pas rater quand même car le dernier avant le déménagement, et surtout avant de quitter tout ce petit monde… En attendant l’instant fatidique des au-revoirs, l’heure est à la fête ! et hasard du calendrier ou pas, c’est avec 2 jours de retard que la fête de la musique s’est invitée à la maison… A l’occasion de l’ouverture de la Star Academy Kids !

Nos stars en herbe avaient répondu présent pour le casting du jour : Louise, Léa, Nour, Clémentine, Léyah, Syrine et Baptiste.

A 14h30, les portes étaient ouvertes et le studio de répétition avait subi un petit relooking d’été aux couleurs fluo, la boule à facette et les projecteurs disco sont sortis du placard ! Mais il n’y a pas que le salon qui s’est mis à la fête, avant de lancer la musique, une véritable star se doit d’avoir « The » Style, on commence donc par un petit atelier maquillage au pochoir et customisation de chapeaux façon Borsalino aux couleurs tout aussi fluo que la déco !!!

Nos vedettes du jour se sont prêtées au jeu de la séance photo pour illustrer leur prochain album, équipées d’instruments gonflables : les micros pour les chanteurs, guitares et saxo pour les musicos !

IMG_6785

Au programme des cours de notre Star Academy improvisée : 2 Airband pour un duel en Palyback, le jeux des chaises musicales, 1-2-3 Musique (le soleil étant remplacé par un instrument à imiter), un karaoké au son de Louane, Big Flo & Oli, Balavoine, Lou, Angel, Kids United  (les impresarios-parents avait été contactés au préalable pour obtenir des tuyaux), et pour finir les convives ont continuer de se défouler avec une mini-boum, DJ Soso avait prévu la playlist spéciale 8 ans : Magic System, Kendji Girac, M Pokora, Tal, Black M… heureusement j’ai réussi à y glisser quelques « bonnes » chansons comme Vianney,  Boulevards des Airs, Trois cafés gourmands mais manque de chance la seule qui est restée en tête toute la soirée c’est « ramenez la coupe à la maison… »

Entre deux chansons, le gâteau d’anniversaire a été servi et cette fois pas besoin de sous-titre pour connaitre les paroles de « Joyeux Anniversaire !! »

Une folle journée musicale qui s’achève, il a fait très chaud mais cela ne les a pas empêché de chanter et danser comme des pro, il ne reste plus qu’à les inscrire pour la prochaine saison de The Voice Kids : moi je tape le buzzer direct pour les avoir dans ma team !

E4B2C7F1-23A9-4798-99BF-2CDE53DBFCB4

Posté par SophieRomi à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2019

" On a enfin signé ! "

Il y a un an, on se lançait sérieusement dans les recherches, enfin surtout Monsieur qui a revêtit le costume de Stéphane Plaza à la perfection, épluchant les annonces des agences immobilières et arpentant Google Map satellite pour identifier « The » potentielle-future-maison. La raison de ce jeu de piste : la localisation, qui a toute son importance et c’est même le critère tout en haut de notre liste…

Cette liste n’est pas très longue détrompez-vous et ce n’était pas tant une suite d’exigences folles mais plutôt de choses à éviter, on savait très bien ce que nous ne voulions pas, ou plutôt ce que nous ne voulions plus… à l’opposé de notre RDC de banlieue de Seine Saint Denis, avec ses nuisances sonores, ses trafics en tout genre et son sentiment d’insécurité nous avons opté pour les Yvelines (plus proche d'Eure-et-Loir que de Versailles d’ailleurs) : un village de campagne, avec des écoles à taille humaine et de la verdure en veux-tu en voilà, et autre critère important : la gare à proximité avec accès direct sur Montparnasse.

Il y a 6 mois, après de nombreuses recherches sur le Net et quelques visites, nous avons trouvé une maison qui répondait à pas mal de critères : au calme, un coup de cœur pour monsieur et pour moi je la trouvais fonctionnelle, à prix raisonnable, avec à proximité une école primaire, une gare et l’arrêt de ramassage scolaire pour le collège au coin de la rue… Si la décoration figée dans les années 70 pouvait rebuter certains, nous on arrivait quand même à se projeter… Nous avons donc fait une offre à la contre-visite ! Avec un petit jour de retard, le père Noël nous a glissé sous le sapin une acceptation par mail joliment emballée !

A y est notre projet se concrétisait, nous allions être les heureux propriétaires d’une maison « dans son jus mais avec un bon potentiel » comme on dit, avec un jardin et une vue sur les champs : une chose est sûre on ne sera pas dérangé par les voisins, Lily va enfin pouvoir dormir dans sa chambre sans boule quies et n’aura plus à squatter la chambre de sa sœur ! Et nous, enfin rassurés de les voir grandir dans un environnement plus serein…

Après ça, nous avons rencontré quelques obstacles, avec le décès d’un des vendeurs, on est passé d’une simple vente à une succession… Il y a 3 mois, nous avons pu enfin signer le compromis, en espérant accélérer les délais mais c’était sans compter la banque qui a quelque peu tardé à nous envoyer l’offre et faire les virements… Nous en avons fait des yoyo avec nos nerfs… si bien que lorsqu’on nous a confirmé la date de signature fixée pour le 18 juin on y croyait plus vraiment, et on a bien fait car finalement cela a été reporté au 22 !

On a les clefs ! c’est parti pour le chantier rénovation d’été on a 2 mois avant de nous installer… et croyez-moi y a du boulot en perspective ! Je ne manquerai pas de vous raconter ça dans un prochain article du blog… en attendant on a de la moquette murale a retirer et du papier peint à décoller.

7D371BCC-4079-43C2-B204-CF05A4F28AF9

(avis aux amateurs de Capitaine Flam on peut vous refourguer des morceaux de papier-peint si vous le souhaitez)

Posté par SophieRomi à 14:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
26 mai 2019

" Plaisir de lire..."

A l’heure où les mamans sont à la fête, que les fleuristes et les parfumeries font leur chiffre de l’année, et que les enfants sont de connivence avec la maîtresse pour confectionner un petit présent qui dessinera sur le visage des mamans un sourire de satisfaction ce dimanche matin. Je me penche sur le clavier, non pas pour écrire un énième article sur la fête des mères, non pas pour vous re-re-dire que les mamans sont des héroïnes de chaque instant (même si c’est tellement vrai), ni pour vous retranscrire les poèmes des filles (car oui j’ai eu droit à mes mots doux cette année aussi), mais pour vous faire part d’un de mes petits loisirs de vie.

Pas besoin d’aller très loin pour faire plaisir aux mamans, quoique il y a des mamans collectionneuses de chaussures, de sacs, de bijoux et j’en passe, à chaque maman son cadeau fétiche… Pour moi, pas besoin de cadeau « acheté », je préfère des bons moments à passer ensemble ou de bien-être cocooning. En 2016, nous avions fait une journée à Deauville par exemple… Cette année, pour cause de projets en cours, de budget serré, pas d’escapade, pas de coiffeur, pas de sortie non plus mais j’ai ma petite idée pour occuper mes temps libres, s’évader sans faire des kilomètres (c’est possible), je sais ce dont j’ai besoin : je me connecte et je n’ai qu’à télécharger sur ma kobo mes prochaines histoires à lire.

livres-pour-apprendre-à-lire

Je suis une boulimique de livre, à peine terminé qu’il faut en commencer un autre, tout en alternant les écrivains, les styles et les genres. Après « Le manuscrit inachevé » de Franck THILLIEZ, je viens tout juste de terminer « L’horizon à l’envers » de Marc Levy et je n’ai pas de doute sur ce qui va suivre… Pour une fois, pas besoin d’éplucher le box-office des ventes et les prix des lecteurs.

Car il y a des rendez-vous qu’on ne peut pas louper, au speed-dating des choix des écrivains, si elle devait se trouver à une des tables, je pourrais aller m’y assoir les yeux fermés, ses histoires me touchent, elle a une pointe d’humour qui fait mouche et des personnages qui bouleversent : drôle et sensible… La seule ex-blogueuse romancière que je suis sur les réseaux car derrière ses pages c’est une belle personne qui partage de si belles histoires : elle, c’est Virginie Grimaldi !

C’est donc sans hésitation que je me fais plaisir en cette fête des mamans, en m’offrant  « Il est grand temps de rallumer les étoiles » et « quand nos souvenirs viendront danser », deux d’un coup ça fait peut-être beaucoup me direz-vous ? Mais si vous saviez comme ça se lit vite, j’ai littéralement eut un coup de cœur pour les 4 précédents : lorsqu’on tourne la dernière page, on n’a pas toujours envie de quitter son univers, raison de plus pour y plonger de nouveau. Et, elle se classe dans la catégorie « feel good » de la littérature et ça on n’en a jamais assez…

Et parce que, je suis une boulimique comme je disais plus haut, pour compléter ma bibliothèque : j'enchaînerai ensuite sur d’autres rendez-vous littéraires en tête à tête avec Stephen King «  Docteur Sleep », Julien Sandrel « La chambre des Merveilles », Lisa Jewell « Comme toi »… Heureusement que les livres numériques ne prennent pas de place ! J’ai déjà dépassé les 90 bouquins, et ceux-là je suis certaine qu’ils ne prendront pas la poussière sur les étagères !

Et si vous deviez lancer une invitation pour le plaisir de lire, quel serait l’écrivain que vous souhaiteriez inviter à partager vos temps libres ?

Posté par SophieRomi à 17:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 mai 2019

" En rentrant de l'école..."

l-RpQ6rR4gmNaFjNABZRrQ8wBwI

Sur le chemin, on entend souvent les rires des petits camarades trop contents que l’école soit enfin finie… enfin, jusqu’au lendemain. On entend aussi le résumé de la journée, inlassablement à la cantine le menu n’a pas séduit, et on vérifie la liste des devoirs à terminer… Sur le chemin, parfois les pieds trainent un peu sur le trottoir, c’est signe que la journée a été longue… Et toujours, il y a la main de papa ou maman, elle est là - à n’en pas douter, une main rassurante, une main pour les accompagner sur ce chemin (et accessoirement pour porter les cartables) …

Mais voilà, il est désormais temps de la lâcher, cette main… j’avoue comme il est difficile de laisser nos enfants prendre ce chemin de retour d’école, seuls comme des grands ! Il est temps me direz-vous peut-être ? à 11 ans, nous allions déjà chercher le pain (et des bonbons en prime), pas besoin d’adulte quand nous sortions de l’école déjà en CE2 ou CM1 on ne sait plus trop ! De nos jours, les enfants ont-ils moins le droit à l’autonomie que nous au même âge ? Problème de génération ou d’époque ? Car c’est une évidence : on oublie, quand on devient parent, on oublie et on ne voit que le passage piéton dangereux, on imagine tous les scénarios catastrophes possibles, de l’accident à l’enlèvement d’enfants et j’en passe (ne pas sous-estimer le cerveau en ébullition d’un parent en mode je me fais des films grave) : est-ce raisonnables, raisonné ou au contraire démesuré d’avoir autant peur pour eux !?

Et pourtant, il est effectivement temps, l’année prochaine c’est la rentrée au collège, l’ainé devra partir et revenir sans nous. Et pour éviter trop de nouveauté d’un coup (rapport au changement d’école et « toussa-toussa »), il a été décidé en concertation familiale que les filles ne resteraient plus à l’étude après les vacances de Pâques, et rentreraient ensemble… sans un de nous deux.

Sous quelques conditions quand même : de faire un petit détour afin de traverser au passage piéton équipé d’un feu de signalisation et passer un petit coup de fil une fois à la maison !

Sur le chemin, désormais il y a toujours des rires et les récits des faits marquants de la journée, mais pas d’oreilles attentives des parents, puisque c’est maintenant entre sœurs que ce moment de vie se partage sur le chemin en rentrant de l’école.

Autonomie quand tu montres le bout de ton nez, quelque chose nous dit que ce n’est que le début !

Posté par SophieRomi à 13:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 avril 2019

« Un jour j’irai à New York… »

Un petit air bien connu qui trottait dans ma tête depuis quelque temps déjà, il parait que c’est une destination à faire impérativement dans sa vie (parmi tant d’autres mais faut bien commencer quelque part) alors voilà, j’ai sauté le pas et je suis allée à NY… pour mes 40 ans, un cadeau spécial car on a 40 ans qu’une fois ! A défaut d’acheter une Ferrari, j’ai fait ma crise de la quarantaine en partant pour quelques jours de l’autre côté de l’Atlantique. Et merci à mes amis qui ont participé à la cagnotte en décembre dernier lors de ma soirée d’anniversaire (un merci parmi d'autres voir ici) : je partage ici avec vous mes souvenirs, c’est un peu comme si les paroles de Téléphone changeaient en « un jour, j’irai à NY avec vous… »

Je vous préviens d’avance, cet article du blog risque d’être un peu long.

Samedi 13 avril, c’est le départ on est prêt (ou pas) pour presque 11 heures de vol, et oui budget serré oblige on n’a pas réservé de vol direct mais un détour par Détroit à l’aller et par Minneapolis au retour… Et toujours cette appréhension dans ma tête « On va tous mourir » au décollage, à l’atterrissage et lors des turbulences aussi, bizarrement ça ne semble pas s’améliorer avec l’âge ou est-ce le fait d’avoir laissé les enfants derrière soi ? (et oui j’ai oublié de préciser, c’est un séjour en amoureux sans les Rominettes).

L’étape de la douane est une expérience à elle toute seule ! Ils devraient appeler ça « comment se sentir coupable alors qu’on a rien à se reprocher » : photos, empreintes main droite… main gauche… interrogatoire (combien de jour on reste sur le sol américain, pour quel motif, quel travail on fait en France, combien d’argent on a sur nous…) difficile de ne pas angoisser plus, ce qui rendrait d’ailleurs notre comportement suspect aux yeux des douaniers. Mais bon, nous ne sommes que des touristes pressés de prendre un taxi jaune pour nous rendre à notre hôtel situé en plein cœur de Manhattan dans le quartier des théâtres de Broadway !

La première journée a été longue, on est enfin posés dans notre chambre, on a reculé de 6 heures dans le temps, il n’est pas loin de 1h du matin pour nous alors qu’il n’est que 19h, heure de New York. Les yeux piquants de fatigue, néanmoins nous n’avons pas résisté à ressortir pour admirer les lumières des panneaux publicitaires de Time Square et s'imprégner de l'ambiance électrisante de la ville !

L’avantage c’est qu’avec le décalage, les matins suivants nous étions réveillés très tôt, voir trop tôt, ce qui nous a permis de traverser les rues quasi désertes à l’exception de quelques travailleurs avec leur Starbucks en main et des courageux joggeurs ! Si je devais vous énumérer les endroits que nous avons vu durant nos 4 jours, cela donnerait ça :

  • Time square (de nuit et de jour, l’atmosphère y est complètement différente)
  • Rockefeller Center
  • Cathédral St Patrick
  • De Witt Clinton Park (où des petits minos de 5 ans  étaient en plein match de Baseball)
  • Écouter la chorale de Time Square Church le dimanche matin
  • Grand Central Station
  • Bibliothèque publique de New York
  • Bryant Park
  • Empire State Building (avec une vue un peu brumeuse au 86ème étage)
  • Central Park (et re-Central Park le mercredi pour un footing de 6km autour du Jackie Kennedy Onassis Reservoir)
  • Metropolitan Museum (Met) où le Rock & Roll s’expose temporairement avec « Play it loud »
  • Hudson Yards
  • Se lever à 4h30 pour aller admirer le lever de soleil sur la Skyline de New York à Brooklyn Park
  • Admirer le Manhattan Bridge depuis le quartier Dumbo
  • Traverser à pied le Brooklyn Bridge
  • One WTC et le mémorial du 11 septembre
  • Quartier de Wall Street
  • Battery Park
  • Chinatown & Little Italy
  • Le Yankee Stadium dans le Bronx, voir un match entre les Yankees de NY et les Red Sox de Boston
  • American Museum of Natural History
  • Faire un tour en bateau de New York pour s’approcher de la statue de la Liberté
  • Se balader sur la High Line (ancienne voie ferrée aménagée)
  • Se photographier devant l’immeuble de Friends
  • Washington Square Park
  • Finir le séjour dans un pub irlandais, au son de U2

Inutile de vous préciser qu’on a beaucoup, beaucoup marcher… en moyenne, quasi 20 km par jour ! Mais cela en valait le coup, nos pieds nous pardonneront bien cette torture temporaire. On vient à peine de rentrer, les images de la Grande Pomme sont encore bien ancrées dans nos esprits et pourtant c’est difficile de retranscrire en quelques lignes notre ressenti, comment résumer ? Cette ville est simplement impressionnante, tout est grand et en même temps le contraste entre les vielles bâtisses, les églises qui côtoient des buildings si hauts que vous choppez des torticolis… Les gens sont sympas et accueillants même si ce n’est pas toujours facile de les comprendre, ils sont prêts à vous aider… On a l’impression de connaître la ville à travers les films et les séries, mais il faut le vivre pour en croire ses yeux, les nombreux Yellow Cabs ce n’est pas une légende, les sirènes hurlantes des camions de pompiers qui déboulent aux coins des rues ça vous fait sursauter en un instant. Et pourtant, pas de sentiment d’insécurité ou de violence, le métro new-yorkais est un véritable challenge : pas facile à comprendre quand on est habitué au réseau parisien ! Pour la nourriture, j’avoue qu'heureusement nous avons éliminé les calories en marchant car les bons restaurants sont soit trop chers, soit trop bondés… Pas de temps à perdre, on a donc testé les chaines de restauration rapide : Mac Do, Five Guys, Burger King, Shake Shack, Nathan’s Famous, TacoBell, Chipotle Mexican… Et pour le petit déjeuner les fameux Dunkin Donuts !

Nous n’avions pas d’itinéraire précis mais une liste de chose à voir, on a improvisé en fonction de la météo, la pluie s’est invitée quand nous étions au Met, le vent a également pas mal soufflé par moment mais sinon du ciel bleu et des nuages au programme, de quoi rayer la To Do List au fil des quelques jours et de mitrailler de photos comme d’habitude (3800 photos, le tri va être difficile).

Pas de regret, même s'il est difficile de tout voir sur un court séjour, nous n’avons donc pas pu monter au top of the rock (par 2 fois nous avons tenté notre chance avec le CityPass mais il fallait attendre presque 3h), nous n’avons pas eu le temps non plus d’aller voir l’Art Street de Bushwick, ni même de faire un tour de manège à Coney Island, et les places de comédie musicale étaient bien trop onéreuses… Peut-être pour une prochaine fois ?

Après ce bref descriptif, on partage notre périple à travers un nouvel album sur le blog.

IMG_1041

Bye Bye ! See you soon (malheureusement je ne suis pas revenue bilingue mais mon franglais s’améliore un peu)

Posté par SophieRomi à 19:11 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 mars 2019

" Bienvenue à l’école de sorcellerie ! "

« Très cher jeune Moldu, nous avons le plaisir de vous informer que vous avez été admis à l’école de sorcellerie de Bagnolard. Nous vous remercions de bien vouloir vous présenter le dimanche 17 mars 2019 à 14h30. Rendez-vous gare de King’s Cross quai 9 ¾ . Vous subirez diverses épreuves qui nous permettront d’évaluer vos talents d’apprenti sorcier. Réponse souhaitée par hibou postal. La Directrice Sophie DumbleRomi. »

Le jour du départ, les 8 sorciers de 11 ans ou presque étaient tous au rendez-vous, leur billet de train en poche, destination : Fête d’anniversaire sur le thème Harry Potter. L’école d’un jour était tout juste prête à les accueillir :

 OKQM8370

Rassemblés dans le réfectoire, la Directrice, son adjointe Professeur MacTess et le garde-chasse SylGrid ont accueilli les 1ère année pour la cérémonie de répartition du Choixpeau magique : et pour éviter toute contestation, ça s’est joué au tirage au sort…. Quel suspense ! Les 4 maisons sont constituées : Lily et Naia chez Gryffondor ; Ashley et Nohëlla chez Poufsouffle ; Hugo et Allissandre chez Serdaigle ; Amel et Ava-Rose chez Serpentard.

Le temps d’enfiler l’uniforme, les cravates aux couleurs de chaque maison, de choisir une baquette magique faite maison (j’ai suivi une formation spéciale Ollivander via Youtube), et de réciter tous ensemble la devise de l’école :

31090feda4bcca83b472dfca5829aaae

Ça y est, les élèves étaient prêts à suivre leur emploi du temps de l’après-midi…

  • cours de sortilèges : avec au programme 20 sorts à retrouver et à apprendre… des faciles «  Accio » ; « Allomora » ; « Petrificus totalus » ; « Expelliarmus » et d’autres incantations moins connues des novices et qui ont donné du fil à retordre à nos jeunes élèves « Croque Chevilles » ; « Dissensium » ; « Evanesco » ; « Diffinito »… Par contre, pas de doute, ils savaient les 3 sorts impardonnables, à croire qu’ils ont un petit côté partisan de vous-savez-qui… Et vous, vous les connaissez ?

  • cours de potions : à chaque maison sa potion à concocter : Polynectar, Veritaserum, Felix Felicis et le Philtre d’Amour ! La consigne est simple, suivre la recette à la lettre pour éviter tout effet indésirable… Attention, je ne voudrais pas me retrouver avec des enfants transformés en cafards ! Des 4 recettes smoothie-mixture, celle des Serdaigles a remporté un grand succès, normal ils avaient la chance avec eux en réalisant le Filix Felicis. Ingrédients : Potion n°89 (yaourt grec) Sang de prédateur (fraise) Noix de Bezoard (fraise Tagada) et Cervelle de Gnome (banane) / et voici la recette : Verser 10 cl de potion n°89 dans le chaudron, y ajouter 200 g de sang de prédateur et 110 g de noix de Bezoard, en claquant la langue 6 fois. Ajouter une portion de cervelle de Gnome. Sauter et toucher ses orteils 3 fois de suite. Mixer, tout en faisant des moulinets avec sa baguette magique et en répétant très fort et très vite la formule suivante « les sorciers sont censés savoir se servir de la sorcellerie sans soucis ».
    Un peu sucré mais avec Tess, on s’est quand même régalées lors de la dégustation pour l’attribution des points… Et pas de cafards en vue.

  • cours de botanique : de retour dans la serre de l’école, les sorciers avaient chacun face à eux son petit pot pour créer une Mandragore, racine magique mais attention au cri des jeunes plants qui peuvent assommer quelques heures au moment du rempotage ! Les 8 élèves n’ont pas manqué d’imiter son cri strident et sans nous assommer pour autant, nos oreilles s’en souviennent encore… De belles réalisations à ramener à la maison et l’avantage c’est qu’il n’est pas utile de les arroser, les mandragores sont éternelles.

  •  cours d’histoire : Le professeur Binns étant malade ce jour-là, ouf pas de leçon ennuyeuse sur les sanglantes révoltes de gobelins ou les guerres de géants, mais un quizz QCM sur l’histoire d’Harry Potter, en 23 questions (Quel est le vrai nom de Voldemort ? Quel est le modèle du premier balai d’Harry ? Comment s’appellent les nés sorciers sans pouvoir ? Quel est le patronus de Dumbledore ? Quelle est l’adresse d’Harry chez les Dursley ?... etc.) et toujours en tête les Gryffondors et Serpentards qui ont fait un sans-faute ! On reconnaît bien là les fans.

    Avant d’entamer les deux derniers cours, en extérieur (et surtout en attendant un rayon de soleil entre 2 averses), nous avons rejoint le réfectoire pour la collation de 4 heures, sur la table : une grosse bonbonne de poison-bonbon, et pour se désaltérer il y avait du choix : jus de citrouille, sang de dragon, sang de crapaud et de la bave de limace… Délicieux. Pour chacun des sorciers, un petit sac avec une paire de lunettes rondes, un vif d’or-ferrero et un paquet de dragées surprises de Bertie Crochue, ils n’ont pas eu la patience d’être rentrés chez eux pour tester ces bonbons pas bons aux goûts plus que douteux ! Les parfums sont variés et donc c’est l’équivalent de la Roulette Russe version sucrée et en moins fatale (quoi que ?) : Banane / Poivre noir / Mûre / Crotte de nez / Barbe-à-papa / Cerise / Cannelle / Terre / Ver de terre / Cire d’oreille / Herbe / Pomme verte / Marshmallow / Œuf pourri / Saucisson / Citron / Savon / Tutti-Frutti / Vomi / Pastèque. Heureusement que la poubelle n’était pas trop loin.

    Et heureusement que les gâteaux d’anniversaire étaient aux saveurs plus classiques, moelleux chocolat et charlotte aux fraises. Lily a soufflé au son de la chanson revisitée des CM2 « Joyeux anniversaire, Le gâteau tombe par terre, Sur le pied de ma grand-mère qui sentent le Camembert, Rendez-vous au cimetière, Le cimetière est fermé, Rendez-vous au WC, Les WC sont bouchés, Direction chez Pépé, Pépé est décédé, Direction chez Aimée, Aimée est occupé, On est très mal barré ! »

  • défense contre les forces du mal : les élèves ayant repris des forces, ça tombait bien, il était temps d’affronter l’affreuse Aragog, ils ont donc troqué leur baguette pour une batte afin de venir à bout de cette Araignée-Pinata ! Les maisons passent chacune son tour, un élève les yeux bandés et batte à la main, l’autre essayant de le guider, alors que le reste des sorciers hurlent des fausses directions…. Je crois que là on a réveillé tout le quartier ! Et en plus, elle est coriace cette vilaine bête, les 8 passages à la batte n’auront pas suffi, à la fin plus de bandeau et ils y ont mis toutes leurs forces ! Une fois éventrée, l’araignée a délivré des bonbons et des petits parchemins au nom de chacun : leur diplôme de Véritable Sorcier de 1ère année !

  • petite séance d'entraînement de quidditch, avant que les parents ne reviennent, une course de balais avec pour corser un peu le jeu, les chevilles attachées !

La journée s’est terminée, il était temps de donner les résultats de la coupe des 4 maisons, avec un Ex aequo parfait pour toutes les équipes. Bravo aux courageux Gryffondors, aux loyaux Poufsouffles, aux érudits Serdaigles, et aux roublards Serpentards !

Le Bagnolard Express est entré en gare pour le voyage retour, les sorciers étaient un peu tristes de se quitter mais pas d’inquiétude, ils se retrouveront le lendemain à l’école des Moldus !

Bon anniversaire ma petite Lily-Potter !

Sans titre-2 copie

Posté par SophieRomi à 14:52 - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 mars 2019

" Poèmes de vacances..."

 

Pendant les vacances scolaires, en général on n’échappe pas aux devoirs longs comme le bras, d’une page ou presque sur le cahier de texte : des mots à apprendre par cœur pour le CE1, des leçons à réviser et des livres à lire pour le CM2…

Mais pour ces dernières vacances, pour une fois, pas besoin de batailler avec les tables de multiplication, Lily était tranquille (et nous aussi) au programme pas de devoirs de vacances mais des poèmes de vacances… Chaque jour, quelques lignes en prose à poser sur les pages blanches de son cahier de brouillon.

4B01D371-F483-4DC4-A631-3A718589F4AB

Je vous livre donc ici, le résultat de sa réflexion : le monde de l’art poétique et du jeu de la rime à travers les mots d’une enfant  de 10 ans.

Poésie 1
La neige est blanche
Comme une page blanche
Le lapin est comme la neige blanche
La couverture se referme en blanc


Poésie 2
L’argent n’apporte pas le bonheur
Le bonheur se trouve dans la famille
La famille se trouve dans le cœur
Pour toute la vie.


Poésie 3
Ramasser le blé
C’est travailler
Pour récolter
Et arroser…
Et tout ça pour seulement manger


Poésie 4
Chauffer, chauffer la cheminée
Bruler, bruler les bouts de papier
Chauffer, chauffer la maisonnée


Poésie 5
Un marque page
est un mirage
Sur le naufrage de la page

 
Poésie 6
La confiture pleine de mûres
Le mur plein de peinture
La peinture couleur mûre

 
Poésie 7
Les fleurs, les oiseaux, Les abeilles
sont plein de merveilles
Le printemps passe tout son temps
Et le soleil se réveille

 
Poésie 8
La neige est éternelle
Les branches sont gelées
Les oiseaux se sont arrêtés de chanter
L’hiver est en train de recommencer

 
Poésie 9
Les voyages c’est les paysages,
Les jolis villages,
Un naufrage sur une petite plage,
Pleine de petits coquillages

 
Poésie 10
Une crêpe sur une fenêtre
Une galette sur une petite tête

 
Poésie 11
Mettre tous nos petits jupons
Dans nos cartons
Et déballer tous nos jouets
Une fois arrivées

 
Poésie 12
11 petites bougies
Pour toutes mes amies
Un très gros gâteau
Pour aller plus haut

En espérant que ces quelques rimes vous auront fait sourir, je vous quitte ici et m'en vais préparer l'anniversaire party de ma grande Lily... et oui entre temps les 10 ans se sont envolées et les 11 les ont remplacé !

Promis, je vous raconterai ça au prochain épisode du coffre...

Posté par SophieRomi à 18:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
24 février 2019

« Bye Bye petite maison… »

La petite maison de campagne en a vu passé des générations de Rominets, les grands-parents, les beaux-parents, nous, puis nos enfants… Tant de souvenirs de famille partagés, Sylvain, surtout, en a passé des week-ends et des mois d’août « à faire les 400 coups » comme on dit, avec son pote Arnaud, à faire des courses de Raleigh, à squatter des maisons désertées et détaler à l'arrivée de l'agent immobilier, à ré-agencer les bottes de paille et plus rarement à mettre le feu aux champs…au grand désespoir des agriculteurs du coin, ou même en forêt à se raconter des histoires d’horreur ou faire des séances de spiritisme dans la cabane du prussien, et le soir une fois la nuit tombée : faire peur aux voitures avec le flash de son Kodak jetable, tous les deux cachés sous l’abri de bus… pas que les voitures d’ailleurs mais aussi un car de gendarmes une fois (la seule et dernière fois je crois)... Tellement d'anecdotes qu'on pourrait en faire un recueil des petites bêtises d'enfance... mais chuuuttt si on vous interroge je ne vous ai rien dit !

Cette maison au crépi couleur brique qui est devenue la petite maison rose avec le temps, en a vu des parties de Monopoly quand le temps n’était pas au beau fixe, et inversement dès qu’un rayon de soleil sortait, le barbecue n’était jamais bien loin. Des week-ends de début d’été sur les transats, c’était le pied… ou même à réviser (du temps où je passais mon bac), un peu plus tard en 2002 nous trinquions tous ensemble pour célébrer nos fiançailles…

Il y a 15 ans, les grands-parents n’étant plus là, nous avions du mal à accepter de voir partir un bout de cette histoire, partir au profit d’inconnus… alors nous avions décidé de la garder cette petite maison de campagne. Depuis, nous y avons passé des week-ends de mai à tondre le jardin alors que l’herbe nous arrivait jusqu’aux genoux car malheureusement nous n’y passions pas suffisamment de temps, mais la joie de la cueillette des cerises de juillet était gage de clafoutis de qualité ! Les barbeuc avec les copains et les parties de Poker. Les Rominettes aussi avaient hâte d’investir le jardin pour des pique-niques improvisés à 4, des parties de jeux de société et la sieste digestive qui suivait…

Aujourd’hui, sans regret, nous cédons la place et ce sont les sympathiques voisins qui reprennent les clefs pour y construire leurs propres souvenirs, pas de doute qu’avec eux, elle pourra revivre à plein temps cette petite maison rose. D’ailleurs, elle a déjà fait peau neuve, les travaux de relooking ont déjà bien avancés. Les états d’âme d’il y a 15 ans ne sont plus vraiment, une page se tourne,  nous avons de nouveaux projets à bâtir…

On te dit Bye Bye la maison de campagne, et merci d’avoir accueilli les escapades au vert des Rominets !

courbon

Posté par SophieRomi à 18:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 février 2019

« Elle est de retour ! »

Jeudi soir enfin, mon cœur de môman était au complet, on a retrouvé notre grande de retour de sa classe de neige, quel soulagement après 10 jours d’absence… 10 longs jours, où nous étions à l’affut matin, midi et soir à consulter le blog de l’école à rafraichir la page internet toutes les 5 minutes pour voir si de nouvelles photos avaient été diffusées et surtout apercevoir la miss… avec un peu de chance de la voir en gros plan ou souvent de la deviner ici ou là «  ça c’est un bout de sa capuche… dans le coin c'est son bras droit… »…

826AE1D8-164E-4EA1-9575-2A082806C3ED

Et à la maison, vérification systématique de la boîte aux lettres mais pas de courrier de la skieuse pendant la première semaine… ça y est, elle nous a déjà oublié snif ! Quand, enfin son enveloppe est arrivée… oh joie, oh désespoir : « Pour maman et papa, merci beaucoup pour les lettres. Nous dormons très bien !! Et mangeons très bien et je vais très bien. Bisous Lily »… Pas de doute elle va à l’essentiel, tout est dit : tout va très bien, et pareil dans la lettre pour sa frangine…

Mais maintenant qu’elle est de retour, elle n’a pas échappé à l’interrogatoire en binôme des parents, on veut tout savoir, on veut tous les détails !

Pour partager cela sur le coffre, rien de mieux que quelques extraits de son carnet de voyages (retranscrit tel quel : désolée pour les fautes mais elle tient ça de sa mère) :

ARRIVEE « Tout les soir, nous avons des soupes qui son très bonne parceque ce sont des vrai cuisinié »

JOUR 1 « Nous avons mangé au petit dejeuner au choit : chocola chaut – salade de fruit – crêpe avec confiture – smousi, puis nous avons skié le matin. Je suis avec Michel dans le groupe de ce qui save skier, je suis tomber 2 fois, l’après-midi nous avons fais un temp calme dans la chambre, puis nous sommes aller en classe, nous avons rencontrer Jen-Hive qui a expliqué : la neige et les avalanches, et nous avons fait une petite chase au trésor. »

JOUR 2 « Cet après-midi nous avons eu un cour sur les étoiles avec Jen-Hive, nous avons fabriqué un objet pour connaitre la position des étoiles. Le soir nous avons fait un Loup Garou »

JOUR 3 « Nous avons fait une balade en forêt avec Cristiant qui nous a appris à repérer les animaux. Il nous a montrer des crottes, des traces et la nourriture. Nous somme aller en forêt avec des raquette. Pendant la balade nous avions eu un chocolat chaut très chaut et il a beaucoup neigé »

JOUR 5 « Aujourd’hui je m’habieu comme ça : pull réveuse beige et pantalon beige, on a eu classe avec Cristant sur les abeilles, le soir nous avons manger burger frite. Après on a fait la Boum ! »

JOUR 7 « Au ski je suis tombé 0 fois. Maintenant nous skions l’après-midi, ça fait bizar on a la sensation que c’est le matin. Et il fait très très beau !! »

JOUR 9 « Juste avant le ski, on a fait de la luge et une amie et tombée, la tête la première dans la neige »

04572563-43F1-4480-AB34-647A8DCEF526EB843CEC-1A7B-4450-B863-4D87AF9E1C44

Elle est rentrée ravie de ce séjour, mais elle aurait préféré y rester un peu plus longtemps et que sa famille la rejoigne là-bas, (preuve qu’elle nous aimmmeeeuuuu) ! Tess en tout cas est bien contente de retrouver sa grande sœur, et les Rominettes ont repris très vite les bonnes habitudes… ça se chamaille déjà pour un rien, finalement c'était peut-être plus calme pendant ces 10 jours ?!

Posté par SophieRomi à 11:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]