Les Rominets présentent...

10 février 2019

« Elle est de retour ! »

Jeudi soir enfin, mon cœur de môman était au complet, on a retrouvé notre grande de retour de sa classe de neige, quel soulagement après 10 jours d’absence… 10 longs jours, où nous étions à l’affut matin, midi et soir à consulter le blog de l’école à rafraichir la page internet toutes les 5 minutes pour voir si de nouvelles photos avaient été diffusées et surtout apercevoir la miss… avec un peu de chance de la voir en gros plan ou souvent de la deviner ici ou là «  ça c’est un bout de sa capuche… dans le coin c'est son bras droit… »…

826AE1D8-164E-4EA1-9575-2A082806C3ED

Et à la maison, vérification systématique de la boîte aux lettres mais pas de courrier de la skieuse pendant la première semaine… ça y est, elle nous a déjà oublié snif ! Quand, enfin son enveloppe est arrivée… oh joie, oh désespoir : « Pour maman et papa, merci beaucoup pour les lettres. Nous dormons très bien !! Et mangeons très bien et je vais très bien. Bisous Lily »… Pas de doute elle va à l’essentiel, tout est dit : tout va très bien, et pareil dans la lettre pour sa frangine…

Mais maintenant qu’elle est de retour, elle n’a pas échappé à l’interrogatoire en binôme des parents, on veut tout savoir, on veut tous les détails !

Pour partager cela sur le coffre, rien de mieux que quelques extraits de son carnet de voyages (retranscrit tel quel : désolée pour les fautes mais elle tient ça de sa mère) :

ARRIVEE « Tout les soir, nous avons des soupes qui son très bonne parceque ce sont des vrai cuisinié »

JOUR 1 « Nous avons mangé au petit dejeuner au choit : chocola chaut – salade de fruit – crêpe avec confiture – smousi, puis nous avons skié le matin. Je suis avec Michel dans le groupe de ce qui save skier, je suis tomber 2 fois, l’après-midi nous avons fais un temp calme dans la chambre, puis nous sommes aller en classe, nous avons rencontrer Jen-Hive qui a expliqué : la neige et les avalanches, et nous avons fait une petite chase au trésor. »

JOUR 2 « Cet après-midi nous avons eu un cour sur les étoiles avec Jen-Hive, nous avons fabriqué un objet pour connaitre la position des étoiles. Le soir nous avons fait un Loup Garou »

JOUR 3 « Nous avons fait une balade en forêt avec Cristiant qui nous a appris à repérer les animaux. Il nous a montrer des crottes, des traces et la nourriture. Nous somme aller en forêt avec des raquette. Pendant la balade nous avions eu un chocolat chaut très chaut et il a beaucoup neigé »

JOUR 5 « Aujourd’hui je m’habieu comme ça : pull réveuse beige et pantalon beige, on a eu classe avec Cristant sur les abeilles, le soir nous avons manger burger frite. Après on a fait la Boum ! »

JOUR 7 « Au ski je suis tombé 0 fois. Maintenant nous skions l’après-midi, ça fait bizar on a la sensation que c’est le matin. Et il fait très très beau !! »

JOUR 9 « Juste avant le ski, on a fait de la luge et une amie et tombée, la tête la première dans la neige »

04572563-43F1-4480-AB34-647A8DCEF526EB843CEC-1A7B-4450-B863-4D87AF9E1C44

Elle est rentrée ravie de ce séjour, mais elle aurait préféré y rester un peu plus longtemps et que sa famille la rejoigne là-bas, (preuve qu’elle nous aimmmeeeuuuu) ! Tess en tout cas est bien contente de retrouver sa grande sœur, et les Rominettes ont repris très vite les bonnes habitudes… ça se chamaille déjà pour un rien, finalement c'était peut-être plus calme pendant ces 10 jours ?!

Posté par SophieRomi à 11:41 - Commentaires [3] - Permalien [#]

19 janvier 2019

« Bientôt le départ des CM2B… »

Ça y est, le tic-tac de l’horloge commence à raisonner de plus en plus fort. On en entend parler depuis la rentrée, entre la réunion des parents, les petits mots dans le cahier de liaison, les exposés sur la montagne, 2 autres classes viennent de partir et Lily qui ne cesse de trépigner d’impatience… on se rapproche invariablement de la date « fatidique », car dans 10 jours seulement : c’est le départ pour la classe de neige à Gresse-en-Vercors !

hd700a

Rien que d’écrire ces quelques lignes, la pression monte, et pourtant je ne sais pas si je dois rire ou pleurer, la maman flippée qui sommeille en moi doit-elle prendre le dessus ou non (idem pour le papa) ?

- D’un côté, savoir que ma grande - mais mon bébé quand même - va partir sans nous : prendre le train, et surtout le car sur des routes de montagne dangereuses (la tragédie de Beaune en aura traumatisé des parents de notre génération), et puis elle va devoir se débrouiller toute seule en collectivité… Je ne serai pas là pour lui préparer son petit-déjeuner, ni pour la réconforter si besoin, pas de bisou du soir ! Ce n’est pas tant la séparation, puisqu’elle est habituée (et nous aussi) à partir chez Papi et Mamie mais là ce n’est pas pareil, et on ne pourra même pas l’appeler 2 fois par jour pour avoir de ses nouvelles (sauf si je cache discrétos un portable dans ses affaires… mais ce ne serait pas bien raisonnable ?!)

- De l’autre côté, je sais que c’est une chance et une bonne expérience, moi j’adorais partir en colonie chaque année et j’étais bien plus petite. Elle en ressortira grandie, probablement plus autonome et puis c’est l’occasion de pouvoir aller à la neige, faire du ski la moitié du temps, le reste des journées sera consacré aux cours mais de façon un peu différente et ludique, avec des interventions des gardes forestiers et des professionnels de haute montagne… Il y aura même une soirée raclette et une boum (oh my god)… Elle qui n’a pas eu le droit encore de faire une soirée pyjama à la maison, là elle va avoir 10 soirées pyjama d’affilées !

Je range donc dans un coin de mon cerveau mes états d’âme de maman hyper-anxieuse et décide de faire bonne figure, donc maman super-enthousiaste est dans la place : et si on ajoutait Tess dans la valise, histoire d’être vraiment tranquille pendant ces 10 jours à la maison ? (non, je déconne mais pour la Tessouille ça risque quand même de lui faire tout drôle de se retrouver seule)

C’est parti pour les préparatifs : on a profité des soldes pour équiper la miss en après-ski et lui acheter quelques pulls bien chaud…les combinaisons sont prêtées par la municipalité et c’est tant mieux car ça prend trop de place dans le sac de voyage. L’étiquetage des affaires a commencé et je termine ce week-end… faire pire que les étiquettes des fournitures à la rentrée, je ne pensais pas que c’était possible, mais si ! Du pantalon à la petite culotte tout y passe… même les chaussettes (x2) bien que je sache pertinemment que dans la valise de retour il y aura des paires qui reviendront célibataires, le mystère de la chaussette perdue aura surement frappé pendant le séjour (remember ici)…

La répartition des copines de chambré est décidé, elle sera avec Margot, Amel et Noëlla…  par contre, on a pas encore statué sur la présence de Doudou Winnie pendant la classe de neige… peut-être qu’une petite peluche Ty fera office de doublure ?!

Reste à lui acheter du papier à lettre, et des enveloppes pré-timbrées, pour qu’elle puisse nous écrire (quand elle aura le temps) et du côté des parents, la maîtresse nous a demandé d’envoyer un courrier avant même le départ, pour être certain que les enfants puissent avoir de nos nouvelles très vite à leur arrivée… On a donc l’adresse bien au chaud dans le répertoire. Bien sûr, pas de téléphone, mais le blog de l’école http://elemjoliotcurie.over-blog.com/ sera alimenté chaque jour des articles écrits par les élèves et illustré pour qu’on puisse suivre nos champions de ski à l’œuvre !

D’ailleurs, les classes de CM2A et CM2D y sont actuellement, ils ont de la neige (et il va encore neiger la semaine prochaine) et il parait que le cuisinier est un Topchef ! Ils ont eu du pain perdu au petit-déjeuner MIAM, j’en connais une qui va se régaler…

A son retour, elle aura surement tout plein de choses à nous raconter. À suivre : le compte-rendu de sa première classe de neige !

Zanardi-olivier-22-Copier-1024x768

Posté par SophieRomi à 11:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]
03 janvier 2019

" Ebauche 2019 à l'oeuvre..."

Nous vous souhaitons pour 2019 toute la palette des couleurs : jaune pour le bonheur et l’amitié, rouge pour la force et la passion, orange pour la santé et l’énergie, bleu pour le calme et la sérénité, vert pour la chance et l’espérance…

Et pour une année réussie, mélangez toutes ces teintes et vous obtiendrez la parfaite harmonie des couleurs.

carte 4 copie

Que cette nouvelle année soit créative, vivante et étonnante !

La vie est comme un tableau, c’est par petites touches que l’œuvre se réalise. Il faut la colorier pour la rendre belle, il y a des parties plus sombres et d’autres plus claires. Au final, c’est la diversité des couleurs qui créée toute l’originalité de sa beauté !

Peu importe ce qui va arriver, continuez à tracer le trait, la ligne ou la courbe… et sans jamais l’effacer pour ne pas oublier tous ces beaux moments passés.

Bonne année 2019 de la part des Rominets !

Posté par SophieRomi à 14:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 décembre 2018

« Ma Merci-thérapie… »

 

Si j’avais un journal intime, je l’ouvrirais à la première page et j’y écrirai en très gros le mot « MERCI », et sur chaque page qui suivent j’adresserai ce petit mot tout simple à l’attention des gens que j’aime.

1824588-etiquettes-merci-decoupe-coeur-1

Mais voilà je ne m’appelle pas Bridget Jones, et je ne suis pas non plus une star de cinéma qui rêverait de lever bien haut ma statuette des Oscars en remerciant la terre entière : de mes géniteurs, à mon impresario, en passant par le régisseur son !!!

Je ne suis que moi, et à défaut d’un journal, j’ai le blog, et à défaut d’une allocution publique, je préfère simplement écrire : sans la plume, mais je tape sur mon clavier à l’abri des regards, sans menacer de rougir de timidité, de bafouiller et de faire des huuuummmm à n’en plus finir. Quand je vous disais que pour les discours je n’étais pas douée les amis, je suis bien meilleure à l’écrit…

Ce premier chapitre de ma Merci-thérapie (parce que ça fait du bien de dire les bons mots) est donc pour vous mes chers z’amis. Pour mes 40 ans, vous m’avez fait des jolies surprises et peut-être que vous ne l’aviez pas bien entendu ce petit mot, entre deux sanglots (d’émotion je précise).

Mes Friends, ils sont comme la série du même nom dont je suis fan : encore et toujours présente en tête d’affiche, parfois on pense qu'elle date peut-être un peu mais qu’est-ce qu’on est bien en sa compagnie… des Friends anciens du temps de l’école, des moyennement récents connus en cours de vie, ou des plus nouveaux (amis d’amis) que j’apprécie puisque les amis de mes amis sont mes amis… Mes Friends, ils ne sont pas forcément très nombreux, il est vrai que je ne bats pas des records d’audience sur Face-de-Bouque mais c’est normal, on m’a toujours dit que c’est la qualité qui compte pas la quantité !

Cette soirée d’anniversaire est passée bien trop vite j’ai comme l’impression de ne pas avoir eu assez de temps pour passer un vrai moment avec chacun d’entre vous, il aurait fallu que cela dure encore et encore. Mais on ne fête son entrée dans le club des quadragénaires qu’une fois donc je garderai de très beaux souvenirs dans un coin de ma tête. Et par chance, je garde vos réalisations surprises que je ne me lasserai pas de visionner, et quelles surprises ! Le moment où j’ai réalisé que ce que je croyais chanter en karaoké n’était pas les paroles officielles de J’irai à New York de Téléphone… et puis la vidéo de la boulette de Sophie, jolies prestations et surtout jolies réceptions (vous pouvez tous faire partie de l’équipe de France de Basket)… La troisième vidéo de mon moi à travers les âges (effectivement  « avec mes coupes de ch’veux qui ne cessent de changer ») a fini de me faire fondre avec mes petites Rominettes pour clôturer le bal des images.

 https://youtu.be/JMhNdZRUAw4

Je me rends compte que vous avez manigancé tout ça sans que je m’en aperçoive… cherchant des prétextes pour que je quitte la maison (les copines, à quand le prochain ciné ?) ! Bravo pour le boulot et merci pour le résultat !

Merci, pour tous nos moments partagés ensemble, la semaine dernière, l'an passé et durant toutes ces dernières années, des moments qui peuvent paraitre banals mais toujours sincères, des moments qui créent les meilleurs des souvenirs pour la simple et bonne raison qu’on sait être avec les bonnes personnes… Car vous êtes ma famille, celle que j’ai choisi (j’ai piqué les paroles de JJG mais je pense qu’il ne m’en voudra pas).

Et cette fois, je n’aurai pas de mal à trouver le mot de la fin pour conclure ce message : MERCI !

Posté par SophieRomi à 16:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 décembre 2018

« Journée spéciale en 40 moments... »

4AB2A731-F00F-4E33-BDA1-2AB40F223D92

  • Aujourd’hui, pas de réveil branché, j’hésite à rester au fond de mon lit en priant pour que les 40 ans m’oublient....
  • Checker rapidement mes mails, La Halle a pensé à moi cette nuit....mais ce n’est pas les seuls : mes beaux parents préférés et tatie Jojo m’ont envoyé une jolie carte virtuelle, vraisemblablement ils pensent à moi sans obligation d’achat.
  • Constater  les yeux brillants qu’une petite surprise m’attend dans la salle de bain, les filles ont fait 2 jolis dessins pour l’occasion (et merci à papa facteur)
  • Affligeant, la balance m’épargne même pas ! Décidément, elle est connectée mais pas très futée, elle devrait savoir mentir à certaines occasions.
  • Réveiller les filles et avoir un accueil en chanson  « joyeux anniversaire » en canon et pas synchro (tiens, y en a une qui est plus endormie que l’autre, on dirait)
  • Récolter les sous-sous de la petite souris qui est passée cette nuit et voir le sourire (une dent en moins) de Tess ravie.
  • Répondre aux premiers textos qui arrivent : MERCI !
  • Et ouvrir l’enveloppe envoyée par ma maman avec une carte d’anniversaire avec 40 écrit en gros et en rouge... avec l’âge on voit moins bien forcément !
  • Emmener les filles au centre et s’entendre dire « maman je peux dire que t’es vieille maintenant ? »
  • Enfin, je suis en mode libérée-délivrée ! Une journée off rien que pour moi.
  • Jouer à la mère Noël en essayant de perfectionner mes talents d’emballage cadeau. Nul doute, y a des progrès à faire...
  • Regarder un épisode de la série « This is Us » enroulée dans mon plaid bien au chaud (aujourd’hui la déesse de la météo, Evelyne Dhéliat, a baissé le thermostat extérieur : c’est peut-être pour mieux conserver ma peau ?)
  • Aller à l’ouverture du salon de coiffure pour être la première cliente.
  • Boire mon thé en regardant les Book des coupes et couleurs...
  • Je sors, et décidément je ne suis pas sur la même longueur d’onde que ma coiffeuse sur la définition du blond cendré qui pour moi ressemble plus à du marron mais bon...
  • Aller au numéro d’à côté et prendre un rdv de dernière minute pour un petit massage : à partir de 40 ans il est vital de prendre soin de son dos, non ?
  • Et boucler la matinée avec un japonais à emporter ! (la bouffe bien sûr, pas le cuissto)
  • Faire une bonne action. D’habitude je donne mon sang mais j’y suis allée vendredi donc j’ai donné un gros sac de jouets à la Croix Rouge.
  • Faire un tour au travail de mon cher et tendre pour partager (ou plutôt lui piquer) un Kinder.
  • Aller au Columbus Café et me rappeler avec nostalgie le temps de la faculté.
  • Faire une Pause chocolat chaud/guimauves en lisant le dernier Virginie Grimaldi et sourire bêtement tout en regrettant que les lettres à sa chère mamie se terminent si vite...
  • Visiter l’Opéra Garnier pour la première fois et me prendre pour Balerina (avec le grand jeté en moins)
  • Voir une répétition et avoir presque envie de me mettre à la danse classique (j’ai dit presque)
  • Aller aux galeries Lafayette, me frayer un chemin entre les touristes et les enfants pour apercevoir les vitrines de Noël (moins belles que l’an dernier)
  • Se choper un torticolis en admirant leur gigantesque sapin décoré.
  • Faire les boutiques et me marrer en regardant les pulls moches de noël... ah mince, c’est vrai faut que je m’en trouve un pour le réveillon !
  • Replonger dans l’univers de mon sorcier préféré en allant au stand éphémère Harry Potter du Printemps
  • Aller chez Sephora et hésiter devant le stand pour se faire maquiller mais finalement ne pas oser...comme d’hab.
  • Acheter des rouges à lèvres alors que je n’en mets même pas... mais ceux-là sont sans transfert. C’est la classe !
  • Déambuler à la Fnac à la recherche d’idées pour mon prochain bouquin.
  • Atterrir au rayon BD et avoir une pensée pour mon papa en me demandant s’il serait fière de mon moi à 40 ans ?
  • Zieuter un magasin d’intérieur et avoir envie de tout acheter pour la future maison, et me dire que ça serait bien si on pouvait trouver vite une maison pour aller avec.
  • Passer devant un bar à ongles mais faire demi-tour quand je constate que toutes les clientes ont une tête de cagole.
  • Pousser les portes du Café Pouchkine et craquer pour un assortiment de macarons.
  • Rentrer en métro complètement lessivée mais avec le sentiment du devoir accompli : j’en ai bien profité !
  • Ce soir, pas de cuisine, on sort au restaurant italien en famille.
  • Trinquer à mes 40 ans au kir framboise-coca-orange-kir pêche (séparément of course)
  • Partager mes macarons pour le dessert avec les Rominettes. J’ai testé le choco-coco (et approuvé).
  • Commencer à lister mentalement tous ces moments pour les partager un peu plus tard sur le coffre...
  • M’endormir avec le sourire en me disant que j’ai survécu à ma première journée de quadragénaire... le reste devrait bien se passer après tout ?!

Ouf ça y est, je suis venue à bout de cette liste, il y en a 40 j’ai recompté plusieurs fois (on ne sait jamais si Alzheimer me guète) mais il faudrait pas que ça devienne une tradition car pour le prochain changement de décennie ce serait trop long à raconter je me contenterai donc de rester cachée sous la couette... 

Posté par SophieRomi à 07:18 - Commentaires [2] - Permalien [#]

06 décembre 2018

« Tu me fais tourner la tête… »

Non je n’ai pas vu la vie en rose ce dimanche matin-là, j’ai seulement cru (ou espéré) que j’avais encore 20 ans : lorsqu’à l’occasion  de l’arbre de noël à la fête foraine de Vincennes, je suis montée dans un manège à sensation !

1460FDB5-87AA-4DFB-A5E9-D10D235C4DD6

Le carrousel, le bateau pirates, la chenille… je gère encore, et le train fantôme même pas peur, mais là j’avoue j’ai bien pensé que je vivais mes derniers instants… C’est ça aussi d’avoir des enfants qui grandissent et qui deviennent blasés par le petit train… et du coup, il faut se dévouer pour les accompagner. Mais moi, dans le cahier des charges à la maternité, je n’ai lu nulle part qu’il fallait en venir à de tels sacrifices. C’était sans doute mentionné en tout petit ?

 

Résultat, je l’ai prévenu en sortant du Taiga Jet, « Tu sais que je t’aime beaucoup, mais ça, PLUS JAMAIS… »

Lily, sur le moment aussi elle ne faisait pas la fière alors j’ai essayé de prendre sur moi pour la rassurer, tout en me concentrant pour ne pas restituer - pour rester polie - mon petit-déj : « Mais noooon on va pas mouriiiiiiiir ». Par contre une fois en mode  « libérée-délivrée » elle a fait comme si elle n’avait pas eu la trouille de sa vie et m’a répondu de son ton narquois un petit « On y retourne ? » histoire de me voir blêmir plus que je ne l’étais déjà… Comme dirait Roger Murtaugh dans l'Arme Fatale : "J'ai passé l'âge de ces conneries "

Après ça, j’ai eu la nausée pendant une bonne heure, il parait qu’on appelle cela : le double-effet KissCool !

On a donc continué sur les manèges plus soft, avec le labyrinthe des glaces, le palais du rire, les petites fusés, les auto-tamponneuses, et même quelques parties de flipper pour faire plaisir au PapaBat.

De toute façon, Tess n’est pas très téméraire (pour le moment) donc on forme la team flipettes,  et ça me va bien, j’assume !

Comme mon mal de cœur, la matinée est vite passée par la suite, et on a eu le temps d’aller saluer le père noël pour la photo souvenir !

48E91614-89C8-4E82-80E8-5F6DE65339C3

Etre malade dans un manège à sensation, ça c’est fait ! Je peux le rayer des choses à faire avant 40 ans !

Posté par SophieRomi à 21:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 novembre 2018

" 25 bons moments pour Noël… "

Voilà ça m’apprendra à faire la maline… L’année dernière (rappelez-vous ici) j’ai voulu faire comme ces super-mamans qui confectionnent leur propre calendrier de l’avent, tout en me disant Chouette, une fois réalisé il suffira chaque année d’y mettre ce que je veux !!!

Et puis le temps passe… Et comme d’habitude, alors que les vacances de Toussaint sont déjà loin, je m’aperçois que je n’ai toujours pas pensé à « remplir » les fameuses cases du calendrier. Mais pas grave (me dis-je) j’ai le temps puisque cette année j’avais décidé de toute façon de ne rien acheter mais d’y ajouter des Bons « Moments en famille ». Car le calendrier de l’avent 2018 sera un calendrier immatériel ou ne sera pas ! Super-mamans vous n’avez qu’à bien vous tenir j’arrive sur le podium… ou presque…

idee_cadeaux_calendrier_avent

Car c’est justement là que tu loupes la marche de la fameuse estrade de la gloire des mamans pour t'affaler comme une grosse M...  car tu réalises que trouver 25 activités à faire ensemble ce n’est pas si facile que ça. Car non seulement il faut que ça relève du possible (le saut en parachute on oublie), et surtout que cela soit du domaine de l’acceptable pour les grands… car j’aurais du mal à leur opposer mon VETO « ah non, ce bon-là tu ne peux pas l’utiliser, j’ai pas envie! » déjà que je vais fort probablement devoir négocier des reports…

Donc après avoir cogité un peu-beaucoup (oui ça m’arrive parfois) voili-voilà vous avez la primeur des surprises (dans le désordre) qui seront à cacher d'ici samedi dans les maisonnettes de l’avent des Rominettes :

  1. Acheter des décorations de noël et faire le sapin…
  2. Aller au cinéma
  3. Faire des sablés de noël
  4. Aller à la patinoire
  5. Aller au musée
  6. Faire une Charlotte aux Fraises
  7. Inventer une histoire ou une poésie
  8. Illustrer ton histoire ou ta poésie
  9. Aller au bowling
  10. Faire des jeux de société
  11. Aller voir les vitrines de noël à Paris
  12. Faire des crêpes
  13. Inviter une copine à la maison
  14. Aller à un spectacle de magie
  15. Danser comme des folles
  16. Se déguiser et se maquiller
  17. Regarder un film de noël avec du popcorn
  18. Aller à la piscine
  19. Faire un concours de photos-grimaces
  20. Faire une activité manuelle
  21. Manger une fondue au chocolat
  22. Faire un Escape Game maison
  23. Emprunter un livre de noël à la médiathèque
  24. Faire une carte de noël
  25. Activité au choix… (aïe je crains le pire)

Ça promet de bonnes surprises en perspective ! Et je m'engage à partager avec vous sur le blog le compte-rendu de ces 25 moments une fois qu’ils auront tous été réalisés…avec photos à l'appui.

En attendant, je vous souhaite des joyeux préparatifs de Noël !

Posté par SophieRomi à 18:00 - Commentaires [1] - Permalien [#]
07 novembre 2018

« Un dîner épooooouvan-table… »

Une fois n’est pas coutume, je prends aujourd’hui la casquette toque de critique gastronomique experte en cuisine raffinée (ou presque), et plutôt que de m’adresser à Tripadvisor et consorts, j’écrirai aujourd’hui un article sur le Coffre, c’est un peu comme le Guide Gault et Millau ou Michelin mais en version familiale… le Guide Miqueline quoi !

Nous voilà donc le 31 octobre au soir, il fait nuit noire dehors, nous sommes un peu en avance mais la réservation était faite de longue date dans le tout nouveau restaurant de Baurez : pas d’écriteau à l’entrée mais nous sommes « Chez les Rominettes ». Tous les 6 installés à l’unique table du salon, une table dressée tout spécialement pour l’occasion et décorée par nos 2 petites hôtesses : je ne sais pas si c’était de très bon augure pour la suite… mais des citrouilles, des fantômes, des araignées, et des chauve-souris, voilà qui n’a rien de très plaisant mais je crois bien que le thème est de circonstance.

Nous avions alors très faim, surtout que pour la mise en bouche, nous avions été mis à contribution pour accompagner les 2 chefs dans la récolte des victuailles (sucrées) auprès du voisinage, histoire de délester Marie et Bérengère des quelques rares friandises encore en leur possession et ce bien sûr sous la menace « des bonbons ou un sort !! »

Les 2 cuisinières en herbe, bien que n’ayant pas obtenu le palmarès de Grandes Écoles en la matière, ni même été formées par des mentors de renom comme Constant, Piège ou Etchebest … se sont donc mises « aux fourneaux »  avec un bel enthousiasme ! Et avec l’aide – un peu quand même - des commis Mamie & Papa. Une cuisine sans improvisation mais en suivant à la lettre les recettes spéciales Halloween d’un magazine trouvées à l’Intermarché…

Au menu spécial du jour, nous avions donc droit à la dégustation : Araignées sur petit toast blinis et lit de crème au thon, Saucisses Momies et Chamallow Fantômes.

B6EE76B2-D52C-4B25-8EC3-9261B2F619CE

A noter que les jeunes marmitons faisaient également le service ce soir-là, et avaient revêtu un costume qui avait de quoi effrayer un peu les courageux convives, de même que leurs minois n’étaient pas très avenants : avec le teint blafard d’une mort-vivante et le regard maléfique d’une sorcière… il y a de quoi vous glacer l’ambiance.

7541FDCF-5851-42F6-B0E3-C3AB099B665A

Nul doute nous nous rappellerons de cette soirée, et pour cette inauguration, nous leur décernons toutes les étoiles et peut-être que l’année prochaine vous aussi serez les invités des Rominettes pour un dîner époooooovantable !

Posté par SophieRomi à 20:50 - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 octobre 2018

« La Grande Evasion entre copines… »

J’ai attendu le dernier moment pour annoncer aux Rominettes : « Les filles, maman ne sera pas là ce week-end, elle part à Amsterdam avec ses copines... » moi intérieurement « Youpppiiiiii » et elles extérieurement « C’est où… C’est vraiment pas juste… Je peux venir avec toi ?... »

Ça y est j’étais prise en flagrant délit de grande évasion, il faut dire que les préparatifs de cette escapade sont restés top secret aux jeunes oreilles indiscrètes pendant plusieurs mois… et même qu’on a rien trouvé de mieux que de piquer les plans d’évasion de nos chers et tendres, et oui finalement se sont les « Meufs » qui ont pris la tangente mais à charge de revanche certainement, voilà qui devrait les motiver à tenter une prochaine évasion. Rien de tel que des copines organisées qui arrivent à te trouver le train, l’hôtel en un tour de main ! Finalement, le plus difficile (et encore) aura été de bloquer le week-end où nous étions toutes les 6 disponibles, sans cours ou sans contrainte familiale, et les papas prêts à jouer les gardiens !

Le plan était très simple - pas de tunnel à creuser à la petite cuillère pour notre version hollandaise des Evadé(e)s mais un départ discretos aux aurores le samedi matin (ça pique) pendant que ce petit monde était encore endormi, pour un retour dimanche 19h00… Le timing était compté mais c’était bien suffisant pour cette première échappée le temps d’un week-end entre copines !

2DF8BF9B-DB94-4E02-9F85-C09DA2120596

Et comme nous avions bien prévu notre coup (certains parleront de chance), la météo était notre complice durant ces deux jours : un « ciel de malade » auquel on ajoute des arbres aux couleurs d’automne, ce qui nous donne une ville qui vaut le coup d’œil… Au programme, essentiellement, balade urbaine, pas l’envie de s’enfermer dans des musées réputés mais plutôt l’aspiration (ou inspiration du moment) de déambuler dans les quartiers typiques pour se perdre dans les canaux, regarder les jolies péniches, les petits ponts, les façades fleuries et bien sûr les milliers de vélos. D’ailleurs, je crois que c’est bien une des rares villes où tu traverses un peu n’importe où, n’importe comment, tout en risquant à chaque fois de te prendre un cycliste mécontent (signes distinctifs gros yeux et bruit de sonnette), ils rigolent pas avec les pistes cyclables !

Certaines rues se ressemblent beaucoup, on a certainement dû tourner en rond plusieurs fois. Mais on a pas manqué de faire un tour au Bloemenmarkt - le marché aux fleurs - car même si ce n’est pas la saison des tulipes, pour celles qui ont la main verte, c’est l’occasion de revenir avec quantité de bulbes de toutes les variétés. Pour les autres, les boutiques nous auront permis d’avoir bonne conscience en rapportant à la maison quelques petits cadeaux souvenirs. Et pour les plus gourmands, les boutiques de fromages valent le détour, rien que pour l’esthétisme de leurs étalages, ils proposent du gouda « à toutes les sauces » (je garde le souvenir prégnant de celui au piment) mais l’avantage c’est qu’à la différence d’un camembert coulant ce fromage-là ne sent pas, donc dans les bagages ça passe inaperçu !

Pour le goûter, nous avons accéléré le pas pour pouvoir nous rendre au Albert Cuyp Market et déguster la dernière fournée de « Stroopwafel » : des gaufres, quoique en réalité il s’agit plus de deux biscuits fins collés entre lesquels on trouve un délicieux caramel… qui s’accompagne en plus pour les amateurs de sucré d’un nappage supplémentaire de : Nutella,  Guimauve, Smarties… (moi j’ai opté pour le Spéculos ! un peu écœurant quand même sur la fin).

Par contre, du touriste à tous les coins de rue, résultat pour trouver où manger sans faire 2 heures de queue cela devient un véritable challenge, puisque forcément les bonnes adresses des guides, des Tripadvisor ou autres sont victimes de leur succès. Dommage, le café Bern nous tentait bien avec sa fondue ! Une prochaine fois peut-être, il faudra penser à réserver.

Le dimanche matin, nous avons fait une petite visite en bateau d’1 heure : c’est un incontournable, en plus, quand t’as fait près de 15 ou 20 km de marche la veille, c’est très reposant !

La mission dépaysement a été une réussite à tout point de vu, de bons moments échangés ensemble forcément et une ville pleine de charme… Et je le revendique « je suis une suiveuse » donc merci à notre globetrotteuse qui s’est occupée de la logistique, merci à celles qui savent lire un plan (les Cartoville expertes), merci pour nos traductrices qui savent parler anglais « Fluent », merci à la Guest Justine qui nous a tuyauté sur place, et UN GRAND MERCI tout simplement à vous 5 pour avoir fait de cette escapade une belle petite aventure, avec plein de photos souvenirs à l'appui ! 

36A62F44-E05B-4E0C-B495-2DADDF995FB9

La Grande Evasion a pris fin dimanche après-midi, retour Gare du Nord vers la grisaille parisienne mais avec en lot de consolation des Dunkin’ Donuts à déguster dans le train. Les sourires étaient présents à la maison, mon absence est presque passée inaperçue, les filles ont profité avec leur papa d’une soirée DVD-Pizza et d’un dimanche matin à la piscine… Maintenant c’est au tour des Rominettes de décamper le temps des vacances de la Toussaint !

Posté par SophieRomi à 16:57 - Commentaires [3] - Permalien [#]
14 octobre 2018

« Ensemble... pour Margo et tant d’autres »

L’année dernière je vous racontais ici, le combat de l’association Imagine For Margo avec ce slogan fort en émotion "GO, FIGHT, WIN" pour que la recherche avance, et surtout pour en finir avec le cancer des enfants… Et si, courir pour beaucoup c’est fatiguant, pas amusant, ou trop difficile… il faut reconnaître que courir c’est quand même bien, mais courir solidaire c’est encore mieux !

On oublie donc les courbatures et on se motive pour la bonne cause ! Et cette année, il en fallait de la motivation car c’est toute la team des Rominets qui s’est mobilisée. Nous étions donc tous les 4  sur la ligne de départ le samedi 30 septembre dernier au parc de Saint-Cloud.

Dans le ciel, il y avait du bleu azur et sur le parcours des 5 ou 10 km, il y avait aussi une vague bleu de plus de 5.000 coureurs portant fièrement le T-shirt aux couleurs de l’association. Et encore une fois, une belle matinée, et des sourires par milliers de tous ces participants, venus entre amis, en famille, entre collègues, de tous les âges, petits ou grands, tous contents d’être là… Un bel exemple de solidarité, les coureurs et marcheurs ont « mouillé la chemise » et ont permis de collecter auprès de 26.000 donateurs la somme de 1.650.000 €, qui ira exclusivement aux chercheurs pour trouver de nouveaux traitements dédiés aux petits guerriers.

Un spécial merci à nos propres donateurs : à Papi et Mamie Romi, à Tatie Jojo, à Jade, à Yves et Valérie, à Fred, à Steffy, à Fabienne et un aussi un anonyme, grâce à vous tous nous avons réussi à collecter cette année près de 600 €, merci de votre participation.

Et un bravo tout aussi spécial à mes coéquipiers de course : les Rominettes ont bien assuré alors qu'elles ne sont pas habituées à chausser les baskets pour la course. Avec Lily nous avons fait les 5 km en 35 minutes, et le binôme Tess-Papa nous a rejoint à peine quelques minutes après, elles ont bien mérité leur jolie médaille… Et le Bat quant à lui avait bien laissé sa moto à la maison pour parcourir ces quelques kilomètres, et avec une hernie discale en plus, un bravo bis à lui aussi.

Fière de ma team !

IMG_8104

IMG_8105

 

 

Posté par SophieRomi à 12:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]